27/07/2012

Walhain au Conseil d'Etat contre un parc d'éoliennes (13/04/2012)

13/04/2012:

Walhain au Conseil d’État contre un parc Source: lavenir

  • Laurence DUMONCEAU

 

Walhain a décidé d’attaquer le permis du ministre Henry octroyé à Alternative Green qui veut créer un parc éolien à cheval sur Walhain et Gembloux.

WALHAIN - Walhain a déposé un recours en suspension et en annulation au Conseil d’État contre le permis délivré à Alternative Green pour son parc éolien.

La Commune de Walhain a décidé d’aller en recours au Conseil d’État, en suspension et en annulation, contre le permis octroyé par le ministre de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry (Écolo), à Alternative Green.

Cette société a pour projet d’installer un parc de six éoliennes à cheval sur Walhain (3 moulins) et Ernage (Gembloux, 3 moulins). Le fonctionnaire délégué de Namur avait octroyé un permis à Alternative Green pour ce projet éolien. Un permis déjà attaqué par Walhain. Le ministre Henry a donc dû se pencher sur le dossier afin de trancher. Ce dernier a suivi le fonctionnaire délégué et a délivré un permis pour la création des éoliennes.

D’où le nouveau recours de Walhain, devant le Conseil d’État, cette fois.

Plusieurs arguments sont avancés, dont certaines faiblesses du permis initial déjà soulevées et qui n’ont pas été dépassées. La Commune de Walhain estime notamment que l’étude d’incidences n’a pas pris en considération tous les impacts du projet sur l’environnement.

Walhain veut être partie prenante d’un parc éolien

« De plus, le collège a toujours exprimé qu’il resterait cohérent dans sa démarche, précise l’échevin de l’Environnement et de l’Énergie, l’Écolo Jean-Marie Gillet. La Commune pense qu’un projet éolien doit associer les pouvoirs publics et les citoyens s’il veut aboutir à une meilleure prise en compte des aspects paysagers, territoriaux et environnementaux. Nous voulons aussi une juste compensation des nuisances éventuelles par une participation citoyenne significative et surtout une participation communale aux retombées économiques. Nous regrettons que le promoteur du projet ne veuille pas s’inscrire dans cette démarche. »

Dans l’attente du nouveau cadre de référence de la Région wallonne, Walhain, dont les plateaux suscitent particulièrement la convoitise des promoteurs éoliens, avait décidé d’organiser début 2011 un marché public européen concernant la conception, le financement et la réalisation d’un parc éolien sur son territoire. Une démarche qui est une première en Wallonie.

La Commune avait informé l’ensemble des promoteurs ayant manifesté un intérêt pour la réalisation d’un parc éolien en janvier 2011. Alternative Green a aussi reçu ce courrier mais a persisté dans son projet. Ce que regrette Walhain, qui, en attendant de prendre position dans le dossier Alternative Green a dû délaisser son dossier européen.

19:14 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |